le monde du silence trop bruyant

Publié le par wikie

Novembre 2005 

 

LES MAMMIFERES MARINS MENACES PAR LE BRUIT 

 

 

Le monde de la mer et des océans réputé pour être le monde du silence devient de plus en plus bruyant à cause de l'activité humaine telles que les sonars militaires,  le transport maritime et l'exploration pétrolière.

Cette augmentation de la sonorité dans les océans menacent les baleines et les dauphins selon une étude publiée par le conseil de défense des ressources naturelles (organisation écologiste basée à New York). L'ouie des mammifères marins leur est primordial pour trouver la nourriture dont ils ont besoin, échapper à un prédateur, ou se localiser entre eux.

Les nuisance sonores ont donc de graves conséquences sur les cétacés, et peuvent leur induire un changement dans leur comportement à long terme, ou entrainer une perte de l'audition ce qui causerait leur mort. De plus des lésions internes peuvent surgir.

c'est une étude qui fait suite à celle de 1999 et qui inclut des détails d'autopsies sur des baleines échouées dont on soupçonne qu'elles ont été exposées aux sonars de la marine militaire américaine.

Les chercheurs ont observé sur les cadavres de baleines en 2002 (trouvés aux Canaries) des saignements dans le cerveau et les oreilles des cétacés, ainsi que des lésions au niveau du foie et des reins. Tout un ensemble de symptômes jamais vus auparavant chez les cétacés. 

Selon certaines théories, le bruit des sonars militaires provoquerait la panique chez les baleines et les pousseraient à remonter trop vite à la surface, à plonger trop profondément trop rapidement ou même à s'échouer. Une enquête de la justice américaine sur l'échouement d'un groupe de 17 baleines aux Bahamas en 2000, a cité l'utilisation par la "NAVY" d'un sonar à moyenne fréquence comme élément d'explication.

Par ailleurs d'autres personnes affirment que cela se produit aussi chez certains poissons, en effet, on a constaté la baisse des prises de flétans, morue et autres poissons près des explorations pétrolière et gazière. Les poissons pêchés présentent de graves lésions aux oreilles internes ce qui compromait leur survie ... Le problème principal réside dans l'utilisation d'explosif par les compagnies pétrolières afin de sonder la structure géologique du sous sol.

 

Le conseil de défense des ressources naturelles recommande des restrictions tout au long de l'années sur les bruits excessifs dans les habitats océaniques les plus importants et des restrictions saisonnières sur les routes de migration marine.

L'organisation suggère par exemple que les compagnies pétrolières cessent leurs études sismiques au large de la côte ouest de l'Afrique en Hiver, qui est la période de reproduction des baleines dans cette zone.

Mais le véritable impact du bruit dans l'océan reste inconnu car les échouements ne représentent qu'une partie  des dégâts causés par les bruits excessifs sur la faune marine.


 

Publié dans les dauphins

Commenter cet article