massacre des dauphins

Publié le par wikie

              MASSACRE  DES  DAUPHINS  AU  JAPON

 

 

Depuis maintenant plus de deux ans, One Voice dénonce les massacres de dauphins et leur lien avec l’industrie de la captivité. Malheureusement, loin d’avoir cessés, ils ne se font aujourd’hui que plus discrets…

Aux îles Faeroe, aux îles Salomon et surtout au Japon, les dauphins sont chassés pour leur viande depuis plusieurs siècles. Mais cette pratique barbare, tant par ses méthodes que par la nature de ses victimes, ne perdure aujourd’hui que grâce au soutien de l’industrie de la captivité. En effet, chaque chasse est l’occasion de vendre les plus beau spécimens à des courtiers en dauphins, qui les cèderont ensuite contre une somme importante à des delphinarium du monde entier, ou même directement à des dresseurs.

Si les dauphins sauvages sont intégralement protégés en France, ça n’est pas le cas au niveau international.(...)  Parce qu’ils ne sont pas menacés d’extinction, on peut continuer à les massacrer... Les dauphins ont beau réussir de multiples tests d’intelligence, se reconnaître dans un miroir, ou même posséder un véritable langage et différents dialectes, cela n’est pas suffisant pour les protéger ! Comme nous cousins les grands singes, ils souffrent de l’aveuglément des humains.

Faire cesser les massacres ne signifie pas priver d’emploi les pêcheurs de dauphins. Fort de leur expérience, ils ont accumulé un savoir immense depuis plusieurs générations et savent où trouver les dauphins et comment les approcher. Comme ailleurs, où les anciens chasseurs deviennent écogardes ou bien guides touristiques, gageons qu’ils seront mettre à profit leurs connaissances pour emmener les touristes voir un des plus beaux spectacles qui soient : celui des dauphins en liberté…

 

source : ONE VOICE    http://www.onevoice-ear.org/campagnes/cetaces/bilan_massacre.html

Publié dans les dauphins

Commenter cet article